Le nettoyage de bureau autrement

Technique du nettoyage de vitres à l’américaine
février 14, 2017
La technique shampouin mousse
février 14, 2017

Le nettoyage de bureau autrement

nettoyage de bureau

Aujourd’hui, de nombreux bureaux et entités administratives font appel à des prestataires externes pour le nettoyage de leur local. Voici la méthode utilisée par ces entreprises pour le nettoyage technique de bureau.

 

Les étapes préalables au nettoyage

À son arrivée dans les locaux, l’agent de nettoyage va placer le charriot de service à l’extérieur du bureau. Il installe ensuite un panneau dans le couloir pour signaler sa présence. Il frappe à la porte avant d’entrer dans la pièce et se charge d’aérer celle-ci selon les consignes établies.

Par la même occasion, il prend les corbeilles qu’il vide dans le bac prévu à cet effet dans son charriot. Dans cet exercice, il essaye de ne pas souiller le sac. Il jette également le sac sale dans le bac et le remplace par un autre sur la corbeille à papier. Il remet par la suite celle-ci à sa place initiale.

 

Le nettoyage proprement dit

L’employé prend ensuite la bouteille de détergent et suit à la lettre le dosage marqué sur l’étiquette de celle-ci. Il prélève 20 millilitres de produit qu’il verse dans un récipient contenant 4 litres d’eau pour obtenir un dosage exact de 0,5 %. Il plonge par la suite un chiffon propre dans la solution ainsi préparée. Il essore le bout de tissu avant de le plier en quatre. Il s’en sert pour essuyer le mobilier et les équipements qui se trouvent dans le bureau. Il doit toujours suivre une règle précise, à savoir passer le chiffon du plus propre vers le plus sale et du haut vers le bas.

Une fois cette première étape effectuée, il se saisit de la chiffonnette de désinfection qu’il vaporise avec le détergent désinfectant avant de plier celle-ci en quatre. Il l’utilise ensuite pour désinfecter les différents points de contact comme les interrupteurs, les téléphones ou les poignées des portes et fenêtres.

Enfin, il met en marche l’aspirateur à poussière. Pour avoir plus de liberté de mouvement, il va passer le flexible derrière son dos tout en tenant la canne dans une main. Le déplacement du suceur doit respecter la méthode en diagonale. Dès qu’il a terminé, il sort l’appareil de la pièce et vérifie une dernière fois le résultat avant de fermer la porte et d’éteindre la lumière.

Comments are closed.